La Fontaine Sainte

Fontaine guérisseuse, elle pouvait soigner les problèmes de foie ou digestifs. Deux sources, l’une donnait de l’eau guérisseuse; l’autre de l’eau consommable.

Aujourd’hui, l’eau de la Fontaine Saine  est captée pour alimenter Estang et les communes alentours en eau potable.

La légende de la Fontaine Sainte (La Houn Sante)

A l’église d’Estang, on peut voir une fissure qu’aucun maçon, même le plus habile, n’a jamais pu réparer. Sans doute l’avez-vous remarquée.

Mais connaissez-vous son histoire et celle du seigneur Ludovic dont on peut voir encore le château, route de Panjas?

Eh bien!! nous avons décidé de vous la conter si vous le voulez bien.

Donc, il y a très longtemps, vivait au château de Pémothe, un seigneur. Il avait pour habitude de visiter tous les soirs son domaine.

Un jour, en passant à la Houn Sante, il rencontre une très belle jeune fille qui lavait son linge.

Cette jeune fille était si belle que les jours suivants, le seigneur revint à la fontaine et qu’enfin, un beau soir, il lui dit:

Bonsoir, belle dame, je vous admire tous les soirs à cette fontaine et me décide aujourd’hui à vous avouer ma flamme, je voudrais vous épouser. Vous êtes si belle et si charmante! Vous savez, vous vivrez très heureuse avec moi au château dont je suis le seigneur. Tout mon domaine vous appartiendra, je vous comblerai de cadeaux et vous serez la plus heureuse des femmes.

La jeune fille répondit:

Beau seigneur, je veux bien vous épouser, car vous m’avez charmée. Cependant, j’accepte votre demande en mariage à une seule condition: vous devrez me prendre telle que je serai ce jour-là, sous n’importe quelle apparence.

Le jour tant attendu arriva. Le prêtre, le seigneur, tous les invités étaient impatients de voir arriver la fiancée inconnue. Toutes ces personnes très élégantes étaient en train de bavarder quand soudain on entendit de grands cris. Tous s’affolèrent à la vue d’un serpent!…

Le seigneur tout surpris se rappela alors la condition posée par la jeune fille à la fontaine. Il essaya, mais en vain, d’expliquer que le serpent était sa future épouse.

Ils voulurent tous tuer le serpent, celui-ci pris de peur se réfugia dans la lézarde en disant:

Seigneur as-tu oublié ta promesse? Je te maudis. Sache qu’à partir d’aujourd’hui ton domaine diminuera d’année en année.

Elle disparut dans la lézarde et ainsi fut fait.

Nous pouvons croire à cette légende.

 

 

Fontaine Sainte

C’est un calme bassin et tellement limpide

Que même de tout près il semble qu’il soit vide.

L’œil atteint sans arrêt le lit de sable blond

Que par endroits soulève en légers tourbillons

Plus doux que de la soie, et sans la moindre bulle,

La brise souterraine et qui dans l’eau circule.

Francis Jammes

Extrait du livre « Ma France poétique »

Comments are closed